Vulcania et l'inspection Académique de Puy de Dôme :

Une convention de partenariat, signée depuis le 24 octobre 2009

Depuis le 24 octobre 2009, Vulcania et l’Inspection Académique du Puy de Dôme sont liés par une convention de partenariat :

Cette convention porte sur l’élaboration et à l’optimisation des prestations destinées aux scolaires du premier degré.
Dans le cadre des missions  qui lui sont confiées par le Conseil Régional, Vulcania œuvre à la diffusion des savoir-faire et des connaissances les plus récentes en matière de volcanologie et des sciences de la terre et de l’univers à destination du plus grand nombre et en particulier des scolaires. Depuis son ouverture, le Parc a accueilli plus de 280 000 élèves grâce aux outils et prestations adaptées à l’accueil des établissements scolaires développées par son service éducatif.

Un poste d’enseignant du 1er degré  mis à disposition du service éducatif  de Vulcania

Avec plus de 1400 classes cette année, dont environ 50% sont des élèves du premier degré, Vulcania enregistre en 2008 une progression de près de 15% sur le public scolaire. Pour que la ressource pédagogique que constitue le Parc auvergnat puisse bénéficier toujours mieux aux élèves, un enseignant du premier degré est mis à disposition cette année à mi-temps par l’inspection académique du Puy de Dôme. Il rejoint ainsi le service éducatif déjà composé d’un enseignant du second degré et des médiateurs scientifiques du Parc. Ensemble, ils travaillent  à l’optimisation des prestations destinées aux scolaires, à l’évolution des documentations pédagogiques et développer un lien permanent et privilégié  avec les établissements scolaires.

L'offre scolaire, « Une journée sur Terre »

L'offre scolaire de Vulcania rassemble l’ensemble des  outils pédagogiques proposés par le Parc, en lien avec les programmes définis par l’Education Nationale. Elle se décline en quatre thématiques fortes : « Terre », « Volcans », « Aléas et risques naturels » et « Environnement ». Selon le niveau de sa classe et son projet pédagogique, l’enseignant peut composer le programme de sa journée en alternant films, animations et parcours guidés. En complément de la visite, les ateliers pédagogiques, composés de trois salles dédiées à l’accueil des scolaires et entièrement renouvelées, permettent  une approche pédagogique des thèmes choisis basée sur l’expérimentation.

Un détecteur de particules

Ce même jour le Parc inaugure le « Cosmodétecteur », un détecteur de particules cosmiques issu de la collaboration entre l’Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand et le Lycée Paul Constans de Montluçon

Lieu de médiation en Sciences de la Terre et de l’Univers auprès du public le plus large, Vulcania souhaite également contribuer à faire connaître les réalisations des laboratoires de recherche auvergnats.

Le Cosmodétecteur en est une illustration. Grâce à des capteurs spécialisés appelés « scintillateurs », cet appareil sophistiqué détecte les muons : ces particules résultent de la collision entre le rayonnement cosmique, né de l’explosion d’étoiles géantes appelées supernovae, et des molécules de la haute atmosphère terrestre. Il permet de prendre conscience, de façon tout à fait spectaculaire, de ce « bombardement permanent » que subit la Terre.

La coopération dont est issu le Cosmodétecteur est particulièrement exemplaire. Elle associe en effet une chaîne complète de production et de diffusion du savoir :

  • un prestigieux laboratoire de recherche (Laboratoire de physique des particules de l’in2p3/CNRS de l’Université Blaise Pascal),
  • un lycée professionnel (Lycée technique Paul Constans de Montluçon),
  • et Vulcania, lieu de médiation scientifique et de culture scientifique à destination du grand public.